GROSSESSE & MATERNITÉ,  SPORT & MATERNITÉ

Enceinte, peut-on faire du sport?

        Pendant la grossesse certaines de nos habitudes quotidiennes ont tendance à se modifier pour préparer l’arrivée de bébé. Quand est-il du sport ? Nous avons pu constater que la question de la pratique du sport pendant la grossesse est insuffisamment abordée. Peu de médecins informent à ce sujet, pourtant les bénéfices sont nombreux.

Les bienfaits du sport pendant la grossesse.

Le sport permet de soulager les maux de la grossesse tels que les douleurs dorso-lombaires, de réguler la prise de poids et de prévenir des maladies telles que le diabète gestationnel ou la pré-éclampsie. Le sport a également un effet psychique sur la maman. Les endorphines libérées pendant l’activité physique se propagent dans le cerveau et procurent une sensation de bien-être. Les effets psychiques sont d’autant plus bénéfiques car ils permettent plus tard d’éviter le fameux « baby blues ».

Vous vous sentez trop fatiguée pour faire du sport ? Allez-y doucement mais ne vous y méprenez pas, une activité régulière et raisonnable assure une meilleure résistance face à l’effort et permet de  mieux supporter les moments de fatigue. En d’autres termes, le sport génère de l’énergie. Enfin, une future maman sportive sera mieux entrainée pour gérer le travail de l’accouchement.

Et bébé?

Aucun danger pour le bébé, être active pendant la grossesse est également bénéfique pour le fœtus. Les bienfaits du sport se manifestent en prévenant une prise de poids du fœtus limitant ainsi les risques de macrosomie fœtale. De plus, l’endorphine dégagée pendant l’effort de la maman profite également à l’enfant qui lui procurent un état de relaxation et de bien-être.

Restez prudente!

Il est impératifs de demander l’avis de votre médecin ou de votre sage-femme avant de commencer une activité sportive. L’évaluation médicale servira de base pour la prescription ou l’autorisation de pratiquer une activité sportive au cours de la grossesse. Elle pourrait être déconseillée selon votre état de santé.

Soyez raisonnable, l’activité sportive doit être adaptée à votre niveau et à votre étape de la grossesse. L’objectif n’est pas de réaliser des exploits ou de se façonner une silhouette. Respectez-vos limites.

Enregistrer

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *