DIÉTÉTIQUE & MATERNITÉ

Hydratation pendant la grossesse: de l’eau sans modération

Une bonne hydratation est essentielle pour le bon fonctionnement de l’organisme, d’autant plus chez la femme enceinte. En effet, la grossesse provoque de nombreux changements dans le corps d’une femme et les besoins d’hydratation sont décuplés. La teneur en eau du corps change afin de permettre au foetus de se développer.

L’importance de l’hydratation pendant la grossesse

L’eau est le premier échange avec votre enfant. Une bonne hydratation est nécéssaire pour le bon déroulement de votre grossesse et le développement du foetus.

L’eau, indispensable pour bébé

Enceinte, votre masse sanguine augmente, ce qui est nécéssaire à la vascularisation du placenta. D’importants volumes d’eau circulent entre la mère et le foetus à travers le placenta. Elle distribue ainsi les nutriments, vitamines et minéraux indispensables pour le développement du foetus. L’eau représente à elle seule 90% du poids du foetus à 6 mois de grossesse. Il s’agit donc du composant principal de son organisme. De plus, le liquide amniotique dans lequel baigne l’enfant lors de la grossesse est essentiellement composé d’eau. Son volume varie pendant la grossesse de 500 à 1200ml. Ce liquide à l’aspect jaunâtre enveloppe le foetus et lui permet une potection contre les chocs, les infections bactériennes et assure une température constante. Il permet également au foetus de se développer en permettant les mouvements et favorisant le développement des poumons.

Un effet préventif pendant la grossesse

Une bonne hydratation permet d’éviter certains désagréments de la grossesse :

  • L’hydratation favorise le bon fonctionnement du cerveau car les signaux sont transmis plus efficacement en environnement aqueux.
  • Elle évite la constipation,
  • Elimine les bactéries responsables d’infections urinaires
  • Nourrit la peau de l’intérieur. Les crèmes et huiles ne sont pas suffisantes pour hydrater la peau. Il est important d’avoir une bonne hygiène en buvant de l’eau qui permet d’éliminer les toxines et de prévenir des ridules ou marques non désirées. Lisez notre article sur la prévention des vergetures.

Quelle eau choisir ?

Vous l’avez compris une bonne hydratation est très importante pendant la grossesse. Il faut boire environ 6 à 8 verres par jours soit 1,5 L à 2 L.

Attention à ce que vous buvez. L’eau du robinet est traitée et convient aux femmes encientes. Elle provient de rivières ou de nappes phrénatiques. Cependant, si vous habitez dans un vieil immeuble avec d’anciennes canalisations, filtrez l’eau pour éliminer d’éventuelles substances. Si vous optez pour les eaux minérales, choississez les eaux peu minéralisée à basse teneur en nitrates et sodium. Evitez les boissons gazeuses trop riches en sel car elles peuvent aggraver un oedeme et l’hypertension.

Variez les plaisirs

Boire 2 litres d’eau, c’est facile à dire mais… comment s’y prendre concrètement ? Prenez l’habitude de boire dans une bouteille d’eau dès le début de la journée pour mesurer la quantité d’eau que vous buvez. Pour celles qui ont du mal à boire beaucoup d’eau vous pouvez varier la boisson sachant que l’eau est à privilégier :

  • Les boissons lactées apportent du calcium nécessaire pendant la grossesse pour édifier le squelette du foetus.
  • Faites le plein de vitamines grâce aux jus de fruits.
  • Concoctez des infusions et des tisanes de préférence à la camomille pour faciliter le sommeil.
  • Préparez des soupes ou bouillons de légumes. Cela a l’avantage d’apporter de nombreux nutriments et facilite le transit.
  • Enfin, sachez que les aliments contiennent également de l’eau. Faites donc le plein de fruits et légumes.

Évidemment l’alcool est à proscrire même en petite doses. Il peut provoquer des fausses couches, des problèmes cognitifs du foetus et un syndrome d’alcoolisme foetal.

Le café ou le thé est autorisé mais à petites doses. On recommande de ne pas boire plus de 3 tasses par jour. Un excès de café peut accélerer le rythme cardiaque, mauvais pour le foetus. De plus, il peut provoquer des insomnies et des maux de têtes. La caféine pendant le repas interfère avec la transmission du fer et de l’acide folique. Un conseil, buvez votre café accompagné d’un verre d’eau.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *